Vue depuis le restaurant / Maison de site/ Halle au Clermontais. Crédit : Atelier Sites-Véronique Joffre architecture
Vue depuis le restaurant / Maison de site/ Halle au Clermontais. Crédit : Atelier Sites-Véronique Joffre architecture

Aménagement paysager et Maison du grand Site du Salagou

Le projet d’un Pôle d’accueil et celui de la construction d’une Maison du Grand Site s’inscrit dans le programme d’action OGS « Grand Site du Salagou – Cirque de Mourèze » qui prescrit la requalification du Pôle de Clermont-l’Hérault avec :

  • la restauration des infrastructures paysagères dégradées,
  • l’amélioration de la qualité de l’accueil et sa gestion,
  • la création d’un lieu attractif qui soit représentatif du territoire.

Concrètement, le projet envisagé suppose de repenser et traiter l’entrée sur le site, le stationnement, les circulations automobiles, piétonnes et cyclables, le renouvellement des petits équipements, la protection et le renouvellement du couvert végétal, les accessibilités au lac, à la Maison du grand Site.

Cette dernière est un équipement d’accueil et de gestion du site comprenant office de tourisme, syndicat mixte, restaurant et aussi une halle dédiée aux manifestations du Clermontais… Ce bâtiment doit s’inscrire dans le site et répondre à de nombreuses exigences environnementales.

Le Département de l’Hérault maître d’ouvrage du projet a organisé un concours d’architecture et d’ingénierie sur esquisses.

Cinq équipes ont été admises à concourir. Le jury, à l’unanimité, a désigné le groupement Atelier Sites et Véronique Joffre architecture lauréat pour la cohérence et la justesse des réponses apportées.

« Les principes fondateurs du projet sont de redonner une lecture des milieux… Le projet paysager s’appuie sur la multitude d’écoulements vers le lac et la reconquête des milieux fragiles. Le projet d’équipement, mi-architecture, mi-aménagement paysager, associe son implantation et sa forme à la géométrie du ruissellement… Deux volumes de basalte reliés par un couvert sombre forment un tout… » (extrait de la lettre de présentation)

Et les 4 autres candidats ?

Lors d’un concours, le choix du jury n’est pas aisé. Les cinq propositions, de qualité, ont été analysées et étudiées par le jury. Voici les quatre autres propositions non retenues :

  • Estudi Marti Franch EMF – Lebunethel architectes

« Une armature paysagère construite sur la géographie des rigoles… La maison du Grand Site se développe à l’image d’un hameau, selon une composition organique de 4 bâtiments, avec leurs toitures végétalisées inclinées. »

  • Atelier Lieux et Paysages (ALEP) – Passelac Roques, architectes

Nouvelle entrée, nouvelle route, « Le nouveau bâtiment s’étire sur la courbe, s’infiltre dans le mouvement de la pente. Cette position permet de libérer l’axe de l’ancienne route de son bitume… Le projet rassemble en une seule architecture compacte toutes les fonctions du programme… Cette architecture se déploie comme un abri, à longer ou à traverser côté lac ou côté terre… »

  • Mutabilis paysage et urbanisme – Alexandre Senac, architecte

« À l’échelle du site, le projet est décomposé en trois parties qui révèlent les caractères déjà en place par un système en peigne depuis le parking vers le camping : le parking, la garrigue et le parc actif. La Maison du site est installée à la charnière de la départementale et du chemin parallèle à la berge menant au centre nautique. »

  • Woodstock paysage – NBJ architecture

« Les séquences paysagères servent de support d’usages et de découvertes. Irrigué par un maillage de cheminements hiérarchisés, chaque parcours amène à un lieu » dédié  à une activité. La Maison du site se déploie depuis l’axe principal offrant une promenade en toiture et un belvédère sur le lac. »

Laisser un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.