Village à l’interface du milieu agricole (arboricole) et du milieu naturel (marais au contact de l’étang de l’Or). Source : Google Earth

Candillargues engage une démarche de projet urbain…

… et, en parallèle, envisage l’aménagement de 3 espaces publics majeurs.

Préoccupés par des aménagements prioritaires à prévoir à court terme et  confrontés parallèlement à la nécessité de réviser le document d’urbanisme, la nouvelle municipalité de Candillargues, fait appel au CAUE de l’Hérault pour l’accompagner dans ses démarches.

L’approche préalable, menée en partenariat avec le Service Prospective et urbanisme du Département, révèle une grande complexité des enjeux à hiérarchiser et une diversité des échelles d’interventions à articuler.

Les élus  élargissent le périmètre de réflexion, avec les contraintes de la loi Littoral et d’inondabilité, la question des mobilités à poser à l’échelle du village afin de prendre en compte le développement urbain, tant au niveau des secteurs à urbaniser jusqu’à l’horizon 2033, que des extensions existantes, des relations au centre et aux équipements.

Parallèlement, une stratégie foncière sur les “dents creuses” et les parcelles mutables est à mettre en place. La cohérence du fonctionnement du village à long terme ne peut être garantie que par un projet urbain global préalable à la révision de PLU.

Le CAUE 34 accompagne la commune dans la mise en place d’une étude de définition urbaine thématique et sectorielle comprenant, d’une part, une réflexion globale sur le développement urbain du village qui s’appuie sur l’analyse des déplacements et sur la contrainte hydraulique, et en parallèle, des schémas d’orientations sur les secteurs d’extensions, de renouvellement et de réinvestissement urbains pré-identifiés, schémas à retranscrire en OAP dans le futur PLU.

L’étude permettra de définir un plan de référence qui trouvera sa concrétisation au travers de missions de maîtrise d’œuvre urbaine sur des espaces publics pré-identifiés, de la conception à la réalisation des projets envisagés sur 3 sites prioritaires :

  • L’aménagement du carrefour du “nouveau centre”
  • Le réaménagement des rues et avenues adjacentes au centre ancien
  • La réhabilitation de la place du château et de la place de l’église

Pour assurer, par un même mandataire, la continuité entre la mission d’étude et celle de maîtrise d’œuvre urbaine, la procédure de consultation prend la forme d’un accord-cadre. Elle se déroule en deux temps : une première phase de sélection sur dossiers de candidatures (composition d’équipe, compétences et références), suivie d’une seconde phase de sélection sur dossiers d’offres et entretiens (note méthodologique, prix).

Le suivi de l’étude, dont le lancement est prévu au mois de septembre 2021, sera assuré par un groupe de travail composé d’élus, et de représentants des services concernés : DDTM, UDAP, EPF Occitanie, Région Occitanie (Centre-Bourg), Pays de l’Or, SYMBO, Hérault Ingénierie et Agence locale Petite Camargue pour le Département.

Envoi des dossiers de candidatures par voie dématérialisée sur la plateforme webmarche.adullact.org

Date limite de dépôt des candidatures : avant le 26 Juillet 2021 à 12 h 00.

Laisser un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.