Crédit photo : Jean-Michel Delaunay
Conférence
04.11.2021

Paroles d’écologues n°21 : Quelle place pour le vivant dans les espaces urbains ?

Le CAUE 34 vous invite à :

PAROLES D’ÉCOLOGUES N°21
« Quelle place pour le vivant dans les espaces urbains ? »

Le jeudi 4 novembre 2021 à 18 h 30,

à La Salle du CAUE 34, Montpellier

/!\ Pass sanitaire, port du masque et inscription obligatoires (ci-dessous)

Une conférence avec Marc BARRA (Agence Régionale pour la Biodiversité en Île-de-France) en distanciel (visioconférence projetée en salle) et Blandine CARRÉ (chiroptérologue, Groupe Chiroptères Languedoc-Roussillon) et Lucie YRLES (COHAB “Cohabitation-homme-animal”) en présentiel.

Tout public.

 

Avant-propos

Il ne fait plus aucun doute aujourd’hui que nos modes de vies participent aux dérèglements climatiques et affectent donc la biodiversité. Du point de vue de l’urbanisme et de l’architecture,  il apparait impératif de réfléchir à la place que nous pouvons donner au vivant dans nos espaces urbains existants, mais également à nos “manières” d’aménager afin de le favoriser.

L’ambition de “ces paroles” est de montrer comment la prise en compte du vivant au quotidien dans  nos gestes d’aménagements permet non seulement de lui laisser une place parmi nous, mais également de répondre aux questions de plus en plus prégnantes de réchauffement climatique, de gestion des inondations et des risques, de santé. L’amélioration du cadre de vie en dépend.

Ces paroles sont organisées à l’occasion de la sortie prochaine de deux plaquettes du CAUE 34 sur “comment favoriser le vivant dans sa commune et sur sa parcelle“, au moment même ou se tiennent les 11e Assises nationales de la biodiversité.

 

Les intervenants

  • Marc BARRA, écologue à l’Agence Régionale pour la Biodiversité en Île-de-France. Diplômé en écologie fonctionnelle et évolutive de l’université Paris-Sud, il effectue un travail de recherche et de prospective sur la transition écologique de l’économie. Ses travaux et publications visent à réinsérer les activités humaines dans les systèmes vivants, leur complexité et leurs dynamiques. Il s’intéresse particulièrement à faire évoluer les politiques publiques dans le sens de la préservation de la biodiversité, également les entreprises privées qui se questionnent sur leurs stratégies. Il a rédigé plusieurs ouvrages à ce sujet, notamment « Bâtir en favorisant la biodiversité » et « Économie et biodiversité : produire et consommer dans les limites de la biosphère », chez Victoire Éditions.
 

  • Lucie YRLES, gérante – associée de COHAB “Cohabitation-homme-animal”, est impliquée dans la préservation de la biodiversité depuis une vingtaine d’année, titulaire du certificat de capacité de soins à la Faune Sauvage oiseaux et mammifères Européens, Lucie est spécialisée dans les soins et la médiation faune sauvage. Au sein de l’association, elle intervient dans les missions suivantes : conseil et expertises, installation de passages à petite faune (Ecuroducs) et suivis des sites d’aménagements. Elle réalise aussi l’élaboration des gîtes et nichoirs (recherche et développement ) et co-écrit le livre sur la cohabitation avec la faune sauvage.

 

  • Blandine CARRÉ, chiroptérologue (spécialiste des chauves-souris ) et co-animatrice du Plan régional d’actions pour les chiroptères en Occitanie. L’objet premier de l’association est d’étudier les chiroptères et leurs écosystèmes, de participer à la protection des espèces de chauves-souris et à la sauvegarde de leurs milieux. Le GCLR intervient dans des missions d’études scientifiques et de suivis ainsi que dans le cadre d’actions de conservation des espèces et de leurs habitats et dans la sensibilisation et la formation de publics bénévoles et professionnels.

=> Voir ou revoir une autre conférence du cycle « Paroles de… » du CAUE 34

 

    Formulaire d'inscription

    (à remplir pour chaque participant)

    Les participants sont informés que cette conférence fera l'objet d'un enregistrement qui sera diffusé ultérieurement sur le blog et les réseaux sociaux du CAUE 34.

    Pour utiliser ce formulaire, il est préférable de ne pas utiliser le navigateur Internet Explorer.


    Circuit de l'information

    Par quel acteur ou support avez-vous eu connaissance de cette manifestation ?
    Si vous avez sélectionné "autre" merci de préciser :




    Conférence
    04.11.2021

    Commentaire sur “Paroles d’écologues n°21 : Quelle place pour le vivant dans les espaces urbains ?

    1. Doutremepuich Philippe dit :

      Très impliqué dans cette réflexion en tant que président d’un site Natura 2000 et de la commission locale de l’eau du fleuve Hérault et membre de la Cdpenaf et de de la Cdnps.

    Laisser un commentaire


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.